Production d’écrits au cycle 3 : écrire la fin d’une histoire

rédaction cycle 3

Qui ne connait pas les fameuses histoires pressées de Bernard Friot ? Incontournables en élémentaire, ces nouvelles sont souvent appréciées des enfants et des enseignants. Impossible donc de ne pas les exploiter !! Cette année, j’ai sélectionné deux nouvelles pour inciter mes élèves à écrire la suite d’une histoire, notion difficile à travailler lorsque le niveau de classe est très hétérogène.

En quelques mots, voici le déroulement :

- il est possible de présenter les deux nouvelles aux enfants et de les laisser choisir celle qui les inspire le plus (en général, ils aiment avoir le choix!)

- Sinon, la nouvelle intitulée “Frigidaire” est plus simple à traiter car beaucoup d’indices permettent d’interpréter une fin plausible. Donc, si vous choisissez cette option, distribuez “La sorcière amoureuse” aux élèves les plus à l’aise à l’écrit.

- il est important que chaque élève comprenne bien la nouvelle choisie, préférez donc une lecture silencieuse puis magistrale pour vous assurer de la bonne compréhension du texte par tous.

- une fois la compréhension vérifiée, vous pouvez ensuite vous adapter au niveau de vos élèves de la manière suivante :

  • pour les élèves les plus à l’aise, distribuez le texte seul et laissez les donner libre cours à leur imagination
  • pour les enfants ayant besoin d’être guidés, ajoutez le petit questionnaire qui leur permettra de suivre une trame cohérente
  • enfin, pour les plus hésitants ou les plus réfractaires, distribuez le texte, le questionnaire et les petites illustrations de l’histoire afin de les guider plus précisément (je vous l’accorde, on s’éloigne de l’invention mais cela peut permettre à certains enfants d’être rassurés et de produire au moins un petit texte)

Voici les deux nouvelles à distribuer aux élèves en fonction de leurs besoins :

Ecrire-la-suite-dune-histoire-les-histoires-pressées.pdf

Différenciation-images.pdf

 

Voici le recueil des nouvelles de Bernard Friot chez Amazon :

 

En prime, une autre idée de rédaction : produire une description très originale à la manière de Yak Rivais, un autre auteur (peut-être un peu moins connu mais tout autant talentueux) qui aime jouer avec la langue et que j’aime beaucoup ! Ses ouvrages sont complètement décalés et constituent une vraie richesse pour les idées de productions d’écrits et/ou pour des séances de découverte amusantes en grammaire.

Parmi les plus connus :

 

Fa Fuffit !

Les contes du miroir

 

En voici un tout petit extrait donc dans lequel Yak Rivais s’amuse avec les adjectifs et la notion d’antonyme.

“Alexandre est un vieil homme jeune qui a de longs cheveux courts et une douce barbe piquante.”

Le texte va faire rire vos élèves et les motiver à reproduire ce genre de production plutôt que d’écrire la banale description du camarade de classe qu’on adore…

Déroulement :

- lister au tableau tout ce que l’on peut décrire sur le physique d’une personne ou sur ses habitudes

- demander ensuite aux enfants (individuellement) d’encadrer ces mots par des adjectifs contraires

- passer enfin à la rédaction du texte descriptif (pour les plus petits niveaux, donner une liste de verbes fréquemment utilisés dans un texte descriptif pour éviter les répétitions)

 

Voici le texte descriptif écrit par Yak Rivais à distribuer aux élèves avant la rédaction :

A-la-manière-de-Yak-Riavais.pdf

Avertissement d'aide DisqusIl n'est pas nécessaire d'être connecté ni même enregistré pour laisser un commentaire !

Il suffit de mettre un nom et un email (non publié) quelconque! Pour ceux qui veulent la procédure détaillée et quelques astuces sur l'utilisation de Disqus, c'est ICI ;)
  • odysséecognitive

    J’ai testé Le Robot et Les histoires se terminent toujours de la même façon, avec des CM2, et c’est vrai que c’est parfait en lecture/écriture : les élèves demandent eux-mêmes à écrire la suite de l’histoire même si finalement ça tient sur 3- 4 lignes, après tout il s’agit de nouvelles ^^

  • http://www.maicresse.fr/ Maicresse

    Oui, les élèves adorent et aiment aussi faire découvrir leur production aux copains. Et pour couronner le tout, ils attendent avec impatience de connaitre la fin écrite par Bernard Friot. J’adore !

  • Pingback: Production d'écrits au cycle 3 : &eacute...

  • Carolette

    J’adore ces Histoires pressées !
    Après des années de cycle 2, je (re)débute avec une classe de CE2-CM1, et j’avoue que je suis un peu larguée concernant ce qu’on peut attendre des élèves de ces âges-là.
    Est-ce que Le Frigidaire pourrait convenir en CE2, et La sorcière amoureuse en CM1 ?

    • http://www.maicresse.fr/ Maicresse

      oui je pense que cela peut convenir, d’autant plus que tu peux différencier en fonction du niveau des élèves et en général, pour les plus en difficulté, distribuer les images les guide bien et tu auras forcément une production. Tiens moi au courant du résultat ! ;-)

1 Pingback/Trackback