Dernières nouvelles
charge mentale prof

Comment alléger la charge mentale au quotidien dans notre métier de prof’ OU comment préparer sa classe efficacement ?

Ah ça, je crois que c’est la question à 1 000 000 d’euros !

Mais pourquoi n’y a-t-il pas d’animation pédagogique portant sur l’organisation de la préparation de classe ? Non, cela ne va pas de soi, oui, cela s’apprend aussi et conditionne la qualité des apprentissages que nous transmettons. Un enseignant débordé n’est pas un enseignant efficace et disponible. En revanche, un enseignant disponible est capable d’assurer la gestion de l’hétérogénéité des profils d’une classe et d’impulser des projets.

Après bientôt 14 ans dans le métier, et accessoirement deux jeunes enfants à la maison, je pense avoir trouver MON organisation… Et cela a tout changé pour moi… Je vais essayer d’être concise et claire, que cela puisse aider certains d’entre vous…

La base : premiers conseils, basés sur mon expérience

  • NE PAS S’OUBLIER. Ce que j’ai eu beaucoup de mal à faire les premières années. Ça parait bête. J’enchainais les apprentissages sans prendre le temps de boire ni aller aux toilettes, mon bureau devenait un chantier dès 10h et je mangeais souvent en 10 min… Je ne supportais pas de les faire ATTENDRE. Il ne fallait pas de temps mort. Sauf qu’à la longue, c’est épuisant, éreintant… Avec le temps, j’ai appris à prendre le temps, à ranger mon bureau entre deux activités, à m’autoriser à aller aux toilettes, même pendant les heures de classe (oui, la maîtresse peut aussi avoir une envie pressante !). Et je leur apprends aussi à attendre. Avec les vidéoprojecteurs, les enfants ont pris l’habitude de l’INSTANTANE, tout s’affiche comme par magie au tableau, tout va plus vite, tout est immédiat. C’est beau, c’est bien mais MOI, je ne suis pas un ROBOT. Si je veux être efficace et que mon organisation soit carrée, j’ai besoin de prendre le temps de bien faire les choses.
  • Ne pas se laisser déborder par les tâches administratives (pointer des autorisations, gérer les mots de parents, le cahier d’appel etc), prendre le temps de le faire en classe, les élèves peuvent aussi attendre et/ou nous aider d’ailleurs. En général, je fais tout, tout de suite, je ne laisse pas de côté, je ne remets jamais à demain.
  • Je suis du même avis que Sandrine du blog La classe de Sobelle : corriger avec l’enfant pendant la classe est UTILE pour l’enfant. Bon, pour ma part, je n’arrive pas à tout corriger sur le temps de classe comme Sandrine mais globalement, à la fin de ma séance, je suis passée voir tous les enfants, la moitié ou les 3/4 sont corrigés, d’autres non mais j’ai pris le temps de voir si c’est compris ou pas.  
Une vidéo très intéressante pour gérer au mieux le temps de correction
  • Utiliser un cahier du jour en maths, un autre pour le Français. Cela permet de corriger aussi quelques cahiers durant les petits moments où ils sont en recherche ou lorsqu’ils n’ont pas besoin d’aide particulière.
  • Il faut gérer les différences de rythme : cela peut se traduire par un allègement des tâches pour certains, du tutorat pour les rapides ou l’utilisation d’un plan de travail. Il est inutile d’attendre le créneau d’art pour demander à un enfant de finir sa production. Et ceci est valable dans beaucoup de matières. Attention, le plan de travail doit être construit de façon à rendre l’enfant autonome dans ses apprentissages et ne doit pas nous écraser en terme de corrections (en CM1-CM2, la correction est une énorme charge). Pareil ici, Sandrine, du blog La classe de Sobelle donne d’excellent conseils.
  • Dernière chose… je dirais qu’il ne faut jamais laisser les corrections s’accumuler. Je corrige systématiquement le soir même les rédactions, la littérature, les éval… Ainsi, je me sens toujours à jour.

Comment faire pour se soulager ?

Pour ma part, mon souci principal était d’avoir toujours besoin de relire mon cahier journal la veille. Parfois, je ne me souvenais plus forcément clairement ce que j’avais en tête lors de la rédaction du cahier journal, et puis il fallait imprimer tel document pour telle séance et imprimer ça pour untel et … Bref, c’était le rush dès le matin, et à 8h20, j’avais déjà le cerveau en ébullition.

Du coup, j’ai cherché comment faire pour que tout soit plus fluide POUR MOI.

Si mon contenu vous plait, n'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux 💕

La démarche

Prérequis

  1. Attention, ce que je propose demande pas mal de travail.
  2. Il faut posséder un TNI ou Vidéoprojecteur.
  3. Je n’utilise plus de cahier journal (Oui, je sais, pour le remplaçant en cas d’absence, cela peut être embêtant. Cependant, il y trouvera son compte également, vous comprendrez pourquoi).
  4. J’ai un emploi du temps que je respecte à la lettre.
  5. Je donne les devoirs du lundi pour le lundi suivant, du mardi pour le mardi suivant…

Organisation de la période

Extrait du PowerPoint MARDIS PERIODE 2 - organisation classe

Étape 1 : faire l’inventaire des notions à travailler sur la période en Français et Mathématiques (jusque là, rien d’exceptionnel), évaluer le nombre de séances à attribuer à chaque notion.

Étape 2 : créer un PowerPoint intitulé « lundis Période 3 », « mardis Période 3 »…

Dans ces PowerPoint, j’y fais figurer tout le déroulement de la matinée (voir document joint) en Français et en Maths. Ainsi, je n’ai plus qu’à suivre mon PowerPoint tranquillement sans me poser de question. Ayant des CM1/CM2, la majorité des exercices sont projetés et j’évite au maximum les photocopies (et croyez-moi, ils ont énormément progressé en copie et en rythme d’écriture). J’essaie d’y faire figurer un maximum de détails, comme dans une fiche de séance finalement, sauf que je le fais directement sur un document qui sera projeté. Bien évidemment, lorsque je vois qu’une séance a besoin d’être réajustée pour la séance suivante, j’effectue quelques modifications. J’y fais même figurer les devoirs (donc tous les devoirs sont déjà écrits pour la période).

Voici un exemple :

Étape 3 : Côté Sciences, Histoire, Géo et EMC, je choisis les thèmes travaillés et je construis mes documents en fonction du nombre de séances qu’il y aura dans la période. Je boucle toutes les séquences dans ces domaines pendant les vacances. Ainsi, les après-midis sont quasi prêts.

Les avantages

prof zen
  • Le matin, j’allume mon ordinateur, j’ouvre le dossier du jour « mardis période 3 » (par exemple) et tout est prêt. Je n’ai quasiment jamais de photocopies à faire le matin.
  • Toutes les modifications / ajouts durant la séance sont directement notés et enregistrés sur ce même document.
  • Si je garde ce double niveau l’année prochaine, j’aurai une belle trame que je pourrai à nouveau améliorer, réajuster sans tout reconstruire.
  • Depuis que je m’organise ainsi, je me sens beaucoup plus disponible pour les élèves et lorsque je rentre chez moi, je sais que tout est prêt.
  • Le midi, j’ai quelques cahiers à corriger, une dizaine en général, les devoirs sont déjà écrits et l’après-midi est également déjà programmé avec mes séquences de Sciences, Hist, Géo, EMC déjà prêtes… Du coup, je suis disponible pour organiser mon après-midi tranquillement, manger et faire une petite PAUSE !  Et croyez-moi, cela change tout !

Cette organisation a réellement tout changé pour moi. Elle demande certes un bon coup de fouet en amont, c’est beaucoup de travail (mais croyez-moi, lorsque c’est prêt, je me sens tellement plus sereine !).

Si vous avez des idées / astuces qui ont amélioré votre qualité de vie de prof, je suis preneuse ! L’espace commentaires ci-dessous est fait pour ça.

Ceci pourrait vous intéresser

Le TOP des idées de cadeaux de Noël ou de fin d’année pour les maîtres et les maîtresses !

Je suis Maîtresse mais je suis avant tout maman ! Et comme chaque année, je …

11 commentaires

  1. Super tout ça! Moi, j’utilise le cahier de texte de mon ENT pour mettre tous les documents de la journée.

  2. Super organisation ! Pour ma part, pour alléger les photocopies, je fais des livrets pour une période complète en production d’écrits, en vocabulaire, en lecture (je lis, je comprends), en litterature (un livret par livre en lecture suivie) . Je ne les agrafe pas mais je mets des numéros de pages. En grammaire, ils ont tout dans un porte folio pour la période. Tous mes documents numériques sont prêts sur le bureau de mon ordinateur, un dossier par période et par matière. Je ne mélange pas les matière car j’ai souvent des changements d’emploi du temps… J’ai l’impression que ça m’allège le cerveau

  3. Merci pour cet article et tout à fait d’accord avec cette belle organisation. Je rajouterais, pour ma part que je ne corrige pas les rédactions à la maison mais en classe pendant les ateliers (un groupe) et je prends le temps de donner des conseils à chacun des élèves. Pour ce qui est des corrections, elles sont toutes faites en classe. Je trouve important que les élèves aient un regard sur leur travail, leurs erreurs. J’emporte non pas des cahiers, mais des feuilles 2 fois par semaines pour relire les corrections (15min de correction pour EDL et fiches lecture), car nous utilisons des classeurs Les maths sont corrigées individuellement donc rien à emporter. Pour l’hist-géo- sciences, … les corrigés sont également sur le site de classe.
    Résultat: Pas de travail de correction à la maison, juste de la recherche pour de nouvelles activités, car je me régale à en inventer. Je rentre chez moi à midi pour prendre le soleil et me ressourcer.
    Dernière chose, je ne fais aucun travail administratif même pas le remplissage du LSO qui se fait automatiquement, j’ai tout dans l’agenda numérique que l’ai créé, que je mets à jour chaque année et que je propose gratuitement : https://www.maicresse.fr/comment-preparer-sa-classe-efficacement

    • Merci de partager votre organisation ! Par contre il y a un souci avec le lien que vous avez donné ! Pour ma part, je corrige les rédactions à tête reposée, j’en ai besoin surtout pour les problèmes de syntaxe… C’est vrai que depuis que je m’organise comme cela, je me surprends à avoir du temps le midi ! Quel plaisir !

  4. Merci beaucoup pour tess idées. Quand je ne me laisse pas couler je prépare également en amont . Ton poser point est vraiment génial . Dommage que je n ai pas de Tni dans mon école !!! Mais je garde ça sous le coude . En tout cas merci ça m a faut beaucoup de bien de te lire ♡ je vais essayer d appliquer une partie à ma sauce ;)

    • Merci pour ce gentil commentaire. Cette organisation m’a vraiment apaisée ! Moi aussi, cela me fait du bien de lire des commentaires comme le tien, MERCI !

  5. Merci pour l’article!
    Moi aussi j’ai appris à m’organiser. Je bosse 2 jours entiers pendant les vacances (depuis que j’ai la petite c’est olus morcelé) et je balise ma période semaine par semaine dans tous les domaines. J’imprime les séquences dont j’ai besoin si je ne les ai pas dans un classeur. C’est un vrai gain de temps pour la préparation les weekends. Étant en cp j’ai toujours les cahiers d’écriture à préparer mais là encore je prépare 2 jours à la fois (lundi/mardi ou jeudi/vendredi). En mettant 2 couleurs différentes on peut dire aux enfants : aujourd’hui c’est l’écriture rose/marron…

    • Je faisais pareil avec mes CP ! Etre organisée et surtout préparer efficacement, c’est vraiment une des clefs pour se sentir bien en allant en classe le matin ! Je garde l’idée des couleurs ;-) Merci !

  6. Ton organisation me laisse rêveuse, c’est exactement le genre de chose vers lequel j’essaye de tendre mais pas facile (bon en quadruple niveau, le ppt ce serait plus compliqué!) Mais effectivement, préparer le maximum de choses à l’avance, ça libère l’esprit au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *